Robes poétiques de Iris Van Herpen

LA styliste néerlandaise Iris Van Herpen, joue entre les frontières minces de la mode, de l’art et des technologies, à travers ses collections. Illusion de visages, d’oiseaux qui se décrochent du tissu qui devient une matière sculpturale où les couches révèlent les volumes   

Mythe et mutation. 

La créatrice dit s’être inspirée des mythes japonais sur la mutation et les changements d’apparence afin d’apporter une réflexion à travers son art et son évolution. Les histoires « m’ont inspirée pour explorer le sens plus profond de l’identité et la façon dont elle peut devenir immatérielle et mutable dans la coalescence actuelle de nos corps numériques». 

Technologie et couture 

De nombreuses pièces de ses collections ont été découpées au laser pour former des oiseaux et des visages humains abstraits, soulignant ainsi l’intérêt du concepteur pour la mutabilité de la figure humaine. 

Van Herpen a également collaboré avec l’artiste Kim Keever pour concevoir des motifs de tissus basés sur ses photographies de nuages de couleurs diffuses. 

Défilé en video

www.instagram.com/irisvanherpen/