Ambiance nightclub dans la très explosive ville brésilienne Belo Horizonte ou « Béhaga » comme la nomment les locaux. Réalisé par l’architecte Fred Mafra, le « Josephine Roxy Nightclub » prend vie par un jeu de lumière et une construction géométrique.

josefine-roxy-nightclub-by-fred-mafra-03

Ruche contemporaine

La conception du club est fondée sur la répétition d’une structure géométrique qui crée les différents espaces au cœur de 955 m², dont deux « dancefloors », trois bars, un salon VIP et un espace fumeur abrité par un toit rétractable. L’asymétrie de la conception apparaît dans chaque détail. Des éléments prismatiques : piliers formés à partir de l’union des triangles, carrés et autres figures géométriques fomentent et transforment la perception que l’on a en fonction de l’endroit où l’on se trouve, le long de la piste de danse.

josefine-roxy-nightclub-by-fred-mafra-05

Matérialisation par la lumière

La structure est composée de plus de 100 hexagones. Ils abritent le système d’éclairage par LED qui donne tout l’aspect théâtral du lieu. Les lumières changent de couleurs et fabriquent ainsi des ambiances différentes au rythme de la musique.

josefine-roxy-nightclub-by-fred-mafra-15

 

Projet : Roxy /Josefine
Architecte : Fred Mafra
Architecture lumineuse : Fred Mafra
Lieu : Belo Horizonte/MG
Date du projet : 2011